PROJETS
AU33 Ouest (Or)
33 Carats (Diamant - Or)
14 Karats (Or - Diamant)
Solo (Or)
Shadow (Or - Diamant)
Le Caron (Or)

AU33 Ouest (CIBLE HÉBERTO)



Le projet AU33WEST, situé dans la sous-province archéenne de La Grande, province du Supérieur, est centré sur de petites sections plisséees des volcanites de la Formation d'Anatacau-Pivert entourant le pluton de tonalite/diorite-granodiorite archéen de Mistumis. Plusieurs structures (linéaments magnétiques et topographiques) orientées NO, NNO et N-S recoupent la géologie locale. Une structure régionale aurifère (Chain Lake Break) recoupe d’est en ouest la propriété AU33WEST. Latéralement, celle-ci est l’hôte des systèmes aurifères de Clearwater (Ressources Eastmain) et Mustang-Wabamisk (Mines d’or Virginia). Le long de cette grande structure, un secteur (Héberto) ou s’est développé un réseau complexe de fractures secondaires fut ciblé et de nouveaux indices d’or furent découverts sur AU33WEST.

Le projet AU33WEST qui couvre 200 km carrés est un projet d`exploration aurifère recoupé par la rivière Eastmain, près de la centrale hydro-électrique EM-1 , à environ 350 km nord-est de Matagami, à la Baie James, QC. L`accès se fait par la route gravelée d`Hydro-Québec reliant Nemaska/Eastmain-1/LaSarcelle.

AU33W MAG VS CHAIN LAKE

En 2009-2010, l`échantillonnage de tills par Dios délimita une traînée de dispersion glaciaire aurifère de 15km x 3-7km bien structurée NE près du réservoir EM-1. Cette traînée est orientée à N240-250 c.a.d. la même direction mesurée dans les stries glaciaires. La compilation de l’ensemble des données de tills de DIOS et de celles disponibles sur SIGEOM confirme l’ importance significative de cette traînée a l’échelle de la Basse Eastmain.

AU33W TILL MAP

En 2010, une reconnaissance de 3 jours fut fait sur le secteur à la tête de la traînée d`or dans les tills et était l`hôte de plusieurs lacs avec de nombreux blocs erratiques. D`un total de 40 échantillons-choisis représentatifs des blocs glaciaires (des basaltes et tonalites minéralisés), trois blocs de tonalite de 40-75 cm (en diamètre) avec 2-5% de pyrite disséminée ont respectivement titré 0.84 g/t Au, 1.5 g/t Ag ; 2.3 g/t Au, 1.6 g/t Ag ; et 2.3 g/t Au, 6.6 g/t Ag.  Des lames-minces sur les blocs aurifères ont confirmé des altérations potassiques (biotite et microcline) associées.

A partir de juin 2011(-Nov.2013), Osisko avait l’option d’acquérir un intérêt indivis de 51% dans la propriété AU33WEST et a investit 1 400 000 en exploration.

 Un programme de prospection de deux mois fut réalisé sur la propriété AU33WEST en 2011, ciblant le complexe igne felsique (tonalite - granodiorite), les diorites et les bandes de volcanites en amont des trainées de tills et de blocs aurifères définis auparavant par DIOS. Les minéralisations aurifères découvertes en affleurements sont disséminées et logées en placage de fractures, comprenant de la pyrite (1-2%), parfois accompagnée de chalcopyrite et de malachite, associée à une altération potassique. Les valeurs en or sont associées à des teneurs en argent et généralement en cuivre, qui suggère un dépôt de type hydrothermal-magmatique ou porphyrique. En juillet et Septembre 2011, Osisko compléta un programme de cartographie-prospection et d`échantillonnage de sols (2 grilles; Horizon B et humus) sur le projet AU33WESTDios et Osisko y ont découvert des indices aurifères en affleurement (entre 0.535 et 3.79 g/t en or) dans des tonalites. 

 A l'été 2012, les travaux du programme estival d'échantillonnage d’affleurements rocheux et sols ont révélé au moins cinq nouveaux indices minéralisés en or dans un complexe felsique (tonalite-granodiorite). Les travaux du second programme à l`automne ont mis au jour des indices aurifères en affleurements, dont 34 affleurements minéralisés regroupés dans un secteur de 18 km carrés. Ces indices ont tous produit des valeurs supérieures à 100 ppb d’or (0,1 g/t Au), dont sept qui ont titré entre 1,58 g/t et 23,6 g/t Au. Ces valeurs anomales représentent 13% du total de 260 échantillons prélevés dans ce secteur de la propriété. A l’automne 2012, dix tranchées ont été creusées pour tester des anomalies géochimiques de sols ou pour prolonger des indices connus. Certaines cibles n`ont pu être investiguer correctement en raison d`une trop grande épaisseur de mort-terrain ou par la nature accidentée des lieux. Sur ces tranchées, 515 rainures totalisant 397.05 mètres furent prélevées et analysées au laboratoire d`ALS-Chemex de Val d`Or, Qc.  Les meilleurs résultats proviennent de la tranchée TW7 qui a titré 5.0 g/t Au/5.25m et 1.12g/tAu/4.5m sur une tonalite mylonitisée (indice HEBERTO). Plusieurs résultats anomaux de l`ordre du 0.5-1.1 g/t Au sur des intervalles de 0.75 à 2.25m ont été également obtenus sur d`autres tranchées.

CARTE GEO ET INDICES


 

 PHOTO INDICE HEBERTO (Regard vers l'ouest)

Au printemps 2013, Osisko compléta, des travaux de coupe de ligne et un levé géophysique de 33 kilomètres de ligne de polarisation provoquée sur le secteur d’ HEBERTO au centre de la propriété. En novembre 2013, Osisko a signifié la fin de son option sur AU33W avec DIOS en raison d’ importantes rationalisations de son budget d’exploration.

 En 2014, DIOS procéda à un ré-examen de l’ensemble des données géoscientifiques du projet AU33WEST. Des cartes monominéraliques ont été utilisées pour définir les caractéristiques géochimiques des fluides aurifères véhiculés dans les grands conduits hydrothermaux localisés sur le projet AU33WEST. Elles montrent de bonnes corrélations entre l’or et la pyrite, la chalcopyrite et/ou la magnétite-hématite (système oxidant) localisée dans les bordures d’intrusions. Ces intrusions sont interprétées à partir des données magnétiques (champ total et gradient vertical) et de la cartographie géologique (lithologique et structurale).

CARTE PY-CPY VS MAG

De plus, ces minéralisations  se situent à l’intérieur de grandes enveloppes d’alté-rations en k-feldspath, en silice, en épidote, en magnétite-biotite et en hématite (cartes z, w, b, f, t). Les trois derniers suggèrent une importante circulation de fluides hydrothermaux-magmatiques fortement oxidants.

CARTE ALTERATION HM-MG-EP

CARTE ALTERATION SI-KFP


La juxtapposition des mesures structurales aux données magnétiques suggère la présence de domes intrusifs sousjacents dans le secteur hote des minéralisations et des altérations principalement développées le long d’un grand vecteur structural nord-sud dans le domaine plutonique.

CARTE MAG VS STRUCTURES DOMES VS OR

 Les minéralisations sulfurées (et aurifères) se concentrent en bordures de phases intrusives magnétiques distinctes et coincident avec des valeurs plus élevées en potassium (spectrométrie au sol).

CARTE K VS MAG

En 2014, la cartographie géologique structurale détaillée du décapage Heberto a défini la ZONE APEX: une enveloppe minéralisée nord-sud de 7 m de large décapée sur 10 m de long titrant 1.89 g/t en or et ouverte en extensions nord et sud, à l’ouest et en profondeur.La ZONE APEX est contenue dans un pli anticlinal ouvert avec flancs qui pendent à 40-50° de chaque côté, laissant supposer un potentiel d’élargissement de la minéralisation près de la surface.  Le rainurage de cette structure minéralisée avait donné jusqu’à 5.18 g/t en or sur 5 m. La moyenne totale des 72 rainures d’un mètre (jusqu’ à 21.4 g/t Au) du décapage Heberto (30 m x 10 m) est de 0.74 g/t en or. La ZONE APEX consiste en 1-5% de pyrite disséminée avec veinules/stockworks de quartz dans une intrusion de diorite quartzifère foliée et altérée en biotite et séricite. La ZONE APEX est bordée à l’est de minéralisations de plus faibles teneurs (50-450 ppb Au) composées de traces à 1% pyrite associées à des fractures horizontales de dilatation. En 2014, deux échantillons choisis de diorite quartzifère avec veinules de quartz ont donné 7.89 et 8.06 g/t en or. La structure anticlinale minéralisée (ZONE APEX) et les fractures horizontales de dilatation pourraient résulter d’un soulèvement associé à un dôme magmatique enfoui sous le secteur d’Heberto. 

L’indice Heberto coincide à la limite sud d’un faible conducteur nord-sud de polarisation provoquée (PP) d’un km de long qui n’affleure passitué sur le contact d’une anomalie magnétique sub-circulaire. Des anomalies de chargeabilité plus élevées (possiblement associées à plus de sulfures) ont été interprétées dans l’extension nord et à 400 m au sud d’Heberto. Le conducteur PP est considéré comme cible de première priorité et sera extensivement foré lors du prochain programme. Des anomalies en or dans les sols coincident aussi au conducteur PP.  À 3.5 km au  nord, le contexte géologique de la brèche magmatique-hydrothermale Robino (jusqu’à 37.6 g/t Au en éch. choisi; voir comm du 17 sept.) partage plusieurs similitudes avec l’indice minéralisé Heberto.  À l’intérieur d’une structure nord-sud, des veinules de quartz-biotite-séricite minéralisées semblables à celles observées sur Heberto furent cartographiées à la marge nord de la brèche Robino.  Robino coincide à une anomalie magnétique (un creux) circulaire de 350-400 m. Plusieurs anomalies magnétiques (creux) situées le long de structures annulaires ont été interprétées aux environs immédiats d’Heberto à partir des données géophysiques aéroportées. Toutes cesobservations géologiques peuvent laisser supposer la présence d’une brèche minéralisée au voisinage d’Heberto.

L’exploration future de DIOS visera les secteurs d’Heberto et de Robino. D’attrayantes cibles de forage ont été récemment définies confirmant le potentiel du projet. Des structures concentriques recoupées de structures cassantes minéralisées en or, combinées à la découverte récente d’une brèche magmatique-hydrothermale laissent supposer la présence de dômes magmatiques (porphyriques) enfouis. En 2014, une cartographie détaillée a confirmé la présence d’un complexe de diorite-tonalite dans lequel des intrusions felsiques furent injectées de masses dioritiques et brèches associées sur la propriété AU33W. Les structures cassantes nord-sud semblent avoir contrôlé la mise en place des brèches, les altérations et la minéralisation aurifère. De plus, l’importante anomalie régionale en or dans le till et le bruit de fond fortement anomal en or de l’intrusion fracturée laissent entrevoir un large système minéralisé enfoui.  Le contexte géologique du secteur d’Heberto laisse supposer un système aurifère oxidé de type intrusion-associé (IRG), accessible par route à la Baie James au Québec.

CARTE IP VS outcrops


CARTE IP VS SOLS-or
 
IP VS GOLD SOILS

L’environnement géologique du secteur de HEBERTO suggère un système aurifère oxidé de type intrusion-associé (IRG) qui est contrôlé structuralement. La présence de structures concentriques associées à des structures cassantes minéralisées, la superposition de patrons d’altérations,  l’importante anomalie régionale en or dans le till, le background (bruit de fonds) fortement anomal en or de l’intrusion fracturée laissent entrevoir un potentiel pour un dépôt d’envergure.