Retour

Le 9 octobre 2014

La ZONE APEX est contenue dans un pli anticlinal ouvert avec flancs qui pendent à 40-50° de chaque côté, laissant supposer un potentiel d’élargissement de la minéralisation près de la surface.

Heberto: enveloppe de 1.89 g/t en or dans une structure anticlinale N-S & cibles de forage confirmées.

MONTRÉAL, QUÉBEC - DIOS EXPLORATION (TSX.V : DOS) annonce d’autres résultats très encourageants de son programme de recherche et d’exploration estival 2014 sur sa propriété AU33W. La cartographie géologique structurale détaillée du décapage Heberto a défini la ZONE APEX: une enveloppe minéralisée nord-sud de 7 m de large décapée sur 10 m de long titrant 1.89 g/t en or et ouverte en extensions nord et sud, à l’ouest et en profondeur. La ZONE APEX est contenue dans un pli anticlinal ouvert avec flancs qui pendent à 40-50° de chaque côté, laissant supposer un potentiel d’élargissement de la minéralisation près de la surface.  Le rainurage de cette structure minéralisée avait donné jusqu’à 5.18 g/t en or sur 5 m. La moyenne totale des 72 rainures d’un mètre (jusqu’ à 21.4 g/t Au) du décapage Heberto  (30 m x 10 m) est de 0.74 g/t en or. La ZONE APEX consiste en 1-5% de pyrite disséminée avec veinules/stockworks de quartz dans une intrusion de diorite quartzifère foliée et altérée en biotite et séricite. La ZONE APEX est bordée à l’est de minéralisations de plus faibles teneurs (50-450 ppb Au) composées de traces à 1% pyrite associées à des fractures horizontales de dilatation. En 2014, deux échantillons choisis de diorite quartzifère avec veinules de quartz ont donné 7.89 et 8.06 g/t en or. La structure anticlinale minéralisée (ZONE APEX) et les fractures horizontales de dilatation pourraient résulter d’un soulèvement associé à un dôme magmatique enfoui sous le secteur d’Heberto.  Voir résultats :

http://diosexplo.com/images/HebertoAPEXphotos.jpg
http://diosexplo.com/images/HebertoMapping.jpg
http://diosexplo.com/images/IPHebertoPP.jpg

L’indice Heberto coincide à la limite sud d’un faible conducteur nord-sud de polarisation provoquée (PP) d’un km de long qui n’affleure pas, situé sur le contact d’une anomalie magnétique sub-circulaire. Des anomalies de chargeabilité plus élevées (possiblement associées à plus de sulfures) ont été interprétées dans l’extension nord et à 400 m au sud d’Heberto. Le conducteur PP est considéré comme cible de première priorité et sera extensivement foré lors du prochain programme. Des anomalies en or dans les sols coincident aussi au conducteur PP.  À 3.5 km au  nord, le contexte géologique de la brèche magmatique-hydrothermale Robino (jusqu’à 37.6 g/t Au en éch. choisi; voir comm du 17 sept.) partage plusieurs similitudes avec l’indice minéralisé Heberto.  À l’intérieur d’une structure nord-sud, des veinules de quartz-biotite-séricite minéralisées semblables à celles observées sur Heberto furent cartographiées à la marge nord de la brèche Robino.  Robino coincide à une anomalie magnétique (un creux) circulaire de 350-400 m. Plusieurs anomalies magnétiques (creux) situées le long de structures annulaires ont été interprétées aux environs immédiats d’Heberto à partir des données géophysiques aéroportées. Toutes ces observations géologiques peuvent laisser supposer la présence d’une brèche minéralisée au voisinage d’Heberto.

L’exploration future de DIOS visera les secteurs d’Heberto et de Robino. D’attrayantes cibles de forage ont été récemment définies confirmant le potentiel du projet. Des structures concentriques recoupées de structures cassantes minéralisées en or, combinées à la découverte récente d’une brèche magmatique-hydrothermale laissent supposer la présence de dômes magmatiques (porphyriques) enfouis. En 2014, une cartographie détaillée a confirmé la présence d’un complexe de diorite-tonalite dans lequel des intrusions felsiques furent injectées de masses dioritiques et brèches associées sur la propriété AU33W. Les structures cassantes nord-sud semblent avoir contrôlé la mise en place des brèches, les altérations et la minéralisation aurifère. De plus, l’importante anomalie régionale en or dans le till et le bruit de fond fortement anomal en or de l’intrusion fracturée laissent entrevoir un large système minéralisé enfoui.  Le contexte géologique du secteur d’Heberto laisse supposer un système aurifère oxidé de type intrusion-associé (IRG), accessible par route à la Baie James au Québec.

Ce communiqué a été révisé par H. Desbiens, M.Sc. Geo vice- président de DIOS et personne qualifiée selon la norme 43-101.