Retour

Exploration DIOS inc.

TSX CROISSANCE : DOS


Exploration DIOS inc.

Le premier mars 2013
Travaux de géophysique au sol en cours et forages sur le projet d'or AU33 OUEST de DIOS

MONTRÉAL, QUÉBEC-- Dios Exploration Inc. (TSX-V: DOS) a le plaisir de rapporter que des forages au diamant sont en cours de préparation sur la propriété d'or AU33 OUEST située à quelques km de la centrale hydroélectrique Eastmain-1 à la Baie James, au Québec. Suite aux résultats positifs des premières tranchées et du rainurage à la scie au diamant complétés à l'automne 2012 par le partenaire Corporation Minière Osisko sur un secteur au centre de la propriété, des travaux de coupe de ligne et de géophysique de 33 kilomètres de levé de polarisation provoquée sont en cours et en attendant la fin de ces travaux, une campagne de 1000 m de sondages est en cours de préparation.

Dix tranchées ont été creusées cet automne pour tester des anomalies géochimiques de sols ou pour prolonger des indices connus. (comm. du 20 déc.) Les meilleurs résultats proviennent de l'indice Héberto donnant 5.0 g/t en or (grammes par tonne) sur 5.25 m et 1.12 g/t en or sur 4.5 m sur une tonalite mylonitisée (un type de granite). Plusieurs résultats de l'ordre du 0.5 à 1.1 g/t en or sur des longueurs variant de 0.75 à 2.25 m ont de plus été obtenus dans d'autres tranchées sur ces intrusions granitiques.

Voir cartes :                            Résultats en or du projet AU33W                                                         Localisation des projets d'or

À l'été 2012, Osisko a découvert cinq nouveaux indices minéralisés en or dans un complexe felsique (tonalite-granodiorite) donnant entre 1.77 et 17.3 g/t en or en échantillons choisis. La minéralisation en or consiste généralement en (1-5%) pyrite disséminée et en remplissage de fracture, associée à une altération potassique et/ou silicification. Les travaux géophysiques vont permettre de mieux définir l'étendue des indices sous le couvert végétal et de mieux cibler les prochains travaux d'exploration.

L'aspect disséminé plutôt que filonien de la minéralisation, ainsi que les associations métalliques, laissent entrevoir un potentiel pour un gisement d'or porphyrique sur cette propriété, soit un gisement à faible teneur et à fort tonnage.