Retour 1 decembre, 2011

Résultats de forage sur le complexe de carbonatite de Shipshaw

MONTRÉAL (QUÉBEC) CANADA -- DIOS EXPLORATION désire informer ses actionnaires de la réception récente la semaine dernière d'un rapport indépendant détailllé des travaux de forage sur le complexe de carbonatite de Shipshaw, situé au Saguenay, rapport complété par IOS Services Géoscientifiques de Saguenay. Quelques trous de plus furent forés plus tard dans l'été et ces résultats sont en attente: un tout nouveau secteur de brèche de carbonatite hématisée a été découvert en forant une cible distincte en allant à quelques km vers le nord-est de la carbonatite de St-Honoré, soit l’anomalie de Falardeau. D’autres forages sont prévus dans l’année qui vient. Quatre sondages ont retourné des intersections d’ordre métrique de 0.251 %, 0.188 %, 0.177 %, 0.15 % Nb2O5, respectivement, sur l’anomalie de SHIPSHAW. Plusieurs sondages ont recoupé des intersections de 0.304 % à 0.442 % en éléments de terres rares (ETR) sur des intersection d’un à seize mètres. De plus, un affleurement de carbonatite a été trouvé et a donné en rainure 7.5 m à 0.36% (ETR) (incl. 0.582 % ETR sur 1 m). D’autres rainures d’un m ont donné 0.4% REE et 0.055 % et 0.04 % Nb2O5. Onze échantillons choisis ont donné des teneurs du même ordre de grandeur, allant jusqu’à 0.071 % Nb2O5 et 0.525 % ETR.

La campagne de forage réalisée pour le compte de DIOS avait pour but de vérifier une série d’anomalies magnétiques concentriques centrées sur une occurrence de carbonatites. Ces anomalies ont été répertoriées après traitement d’un levé magnétique héliporté effectué par la firme Geodata Solutions. Les anomalies sont situées à 4 km au sud/sud-ouest du Complexe de carbonatite de St-Honoré. L’anomalie de Shipshaw est localisée dans un secteur comportant d’importants dépôts de mort-terrain argileux connus sous le nom de Terres Rompues. Les Terres Rompues sont localisées dans une paléo-dépression qui borde la rivière Saguenay au nord. Par sa taille, sa proximité et sa similarité avec l’anomalie aéromagnétique du gisement niobifère de classe mondiale de St-Honoré, l’anomalie de Shipshaw se présente comme une cible potentiellement intéressante pour l’exploration pour les terres-rares et le niobium.

Après études et planification, DIOS a mandaté IOS Services Géoscientifiques de Saguenay pour la supervision et l’envoi à l'analyse des échantillons de dix-neuf sondages après description et analyse détaillée de la carotte de forage afin de tenter de comprendre ce nouveau complexe de carbonatite. C’est également une entreprise de la region qui a réalisé le contrat de forages au diamant. Un total de 19 forages diamantés de diamètre NQ, totalisant 4518,6 m a été réalisé dans le cadre de ce programme sur la moitié nord de l’anomalie de Shipshaw et 33 échantillons d’ordre métrique ont donné plus de 0.05 % Nb2O5 jusqu’à 0.251% Nb2O5 (un échantillon de 6.55 m a donné 0.05 % Nb2O5 par exemple) suite aux analyses par fluorescence-X chez Actlabs.

Suite aux recommandations de M. Mariano, en regard au relevé magnétique effectué en avril 2010, une nouvelle approche a été testée, basée sur des similitudes avec la signature magnétique habituelle des carbonatites primaires minéralisées. Dans la majorité des gisements connus, les carbonatites primaires (essentiellement des sövites hydrothermalisées) présentent une concentration importante en magnétite provenant de fluides riches en CO2 et peu salins. Or, l’interprétation des levés magnétiques indique la présence de nombreux linéaments magnétiques d’orientation nord-sud ou nord/nord-ouest, ainsi que des crêtes en forme d’arcs de cercle. Ces signatures pourraient correspondre à la présence d’horizons ou dykes coniques de carbonatite. Notons de plus que la même orientation a été observée sur des dykes de carbonatite décimétriques à métriques en affleurement dans le même secteur (au bord de la rivière aux Vases).

Pour vérifier cette hypothèse, 18 forages sur 19 ont testé ces anomalies magnétiques. La direction des forages est perpendiculaire de façon radiale aux anomalies. En supposant que ces anomalies correspondent à des dykes coniques, le pendage devrait avoir tendance à être penté vers l’intérieur de l’anomalie. Le sens du forage est donc orienté vers l’extérieur de la structure concentrique.

D’autre part, des travaux d’échantillonnage et de rainurage ont été effectués sur des affleurements naturellement décapés le long de la rivière aux Vases. Ces affleurements présentent une surface d’une centaine de mètres de longueur sur 15- 20 mètres de large. Une fracturation importante est observée sur toute la surface des affleurements avec des aspects localement bréchiques. Plusieurs dykes de carbonatite sont observés selon différentes directions, impliquant plusieurs générations de mise en place. Une forte altération en hématite affecte généralement les dykes de carbonatite ainsi que les épontes et l’encaissant fracturé.

Le complexe de carbonatite de Shipshaw se trouve à quelques km de la mine Niobec, à proximité de la ville de Saguenay au Québec, en exploitation depuis plus d'une trentaine d'années. De nouveaux secteurs du Complexe de Shipshaw demeurent à être forés ainsi qu’en profondeur de même que de nouvelles cibles potentielles de carbonatite mises à jour suite aux récents travaux de recherche de DIOS sur ses claims détenus à part entière entourant la mine Niobec. La première campagne de caractérisation du complexe de carbonatite de Shipshaw visait à tester le potentiel en niobium (et terres-rares) du complexe de Shipshaw en une première étape dans les premiers 125-150 m sous la surface. La mine Niobec se trouve à plus de 300 pieds (90 m) sous la surface, couverte d'un 240 pieds de calcaire de Trenton; les développements y sont rendus à 2 400 pieds.

Ce communique a été rédigé par M.-J. Girard, M.Sc. Geo personne qualifiée (43-101).