Retour

TSX-V: DOS                                                          LE 3 mai 2010       

Programme d’exploration de la carbonatite de Shipshaw

 MONTRÉAL (QUÉBEC) CANADA –     DIOS EXPLORATION a planifié cette année un important programme d’exploration de près d’un million de dollars pour le niobium et terres rares sur la carbonatite de Shipshaw détenue à part entière à quelques km de la mine Niobec, sise au sein du complexe de carbonatite de Saint-Honoré et en exploitation depuis plus d’une trentaine d’années.

Une campagne d’une vingtaine de sondages vient d’être complétée ce printemps par DIOS et un dernier sondage prévu pour cette première campagne de caractérisation du complexe de carbonatite de Shipshaw a dû être reporté dû à la période de dégel.  Il devrait être réalisé d’ici 4-6 semaines. Un total de 4 340 mètres de forage carottier vient donc d’être réalisé lors de cette phase pour tester le potentiel en niobium (et terres-rares) du complexe en une première étape dans les premiers 125-150 m sous la surface par le forage systématique de corps intrusifs magnétiques annulaires entourant un corps central carbonatitique enrichi en terres rares (découverte initiale).  Les trous ont un pendage de 55 degrés et varient entre 175  et 250-275 m de profondeur le long du trou.  Il est à noter que la mine Niobec elle-même se trouve à plus de 300 pieds (90 m) de profondeur verticale, sous une épaisseur de 240 pieds de calcaire de Trenton et les développements y sont présentement à 2 400 pieds sous terre.  

Les trous de forages de DIOS ont recoupé le matériel hétérogène caractéristique du complexe de carbonatite.  La description détaillée des carottes de forage vient d’être complétée jeudi dernier, soit une alternance de divers horizons constituants, et le sciage en deux des carottes et l’envoi à l’analyse devrait se terminer dans les jours qui viennent.  Dépendant des résultats, des trous de plus grande profondeur seront envisagés. 
 
Le programme été-automne 2011 devrait aussi inclure, en plus du dernier trou prévu pour compléter la première phase après le dégel: un levé magnétique aéroporté sur les claims de DIOS situés sur la partie NE du complexe annulaire de carbonatite, ainsi que sur l’anomalie NO; le forage systématique (20-30 sondages pour 4 000 m) sur d’autres cibles géophysiques annulaires (7-9) définies par Dios sur ses 276 claims entourant la mine Niobec; et, la prospection-cartographie additionnelle le long de ruisseaux et  d’autres cibles géophysiques (vu la découverte surprenante l’automne dernier d’un affleurement de carbonatite sur la propriété, montrant différents épisodes d’intrusions de carbonatite).

Les travaux d’exploration de  DIOS  sont au même stade que ceux de Niobec quelques mois après la découverte de la carbonatite de Saint-Honoré.  À titre de comparaison, le Complexe de Carbonatite de Saint-Honoré, hôte de la mine Niobec, a été découvert vers les années 1967par le centre de ce complexe plus près de la surface, soit la carbonatite dite à terres rares, et suite à de nombreux forages a été mise à jour au bout de 3-4 années la zone de niobium et la mise en valeur de quantités économiques en a permis la mise en production vers les années 1976.  Une usine de ferro-niobium a de plus été mise en place il y a environ une quinzaine d’années.  Le niobium est utilisé dans la fabrication d’alliages spécifiques de l’industrie aérospatiale, entre autres.  Le ferro-niobium est un produit qui se vend beaucoup plus facilement que le niobium lui-même.
DIOS compte sur un fonds de roulement de 3,2 M $ et a 38,4 millions d’actions.  Ce communiqué a été rédigé par M.-J. Girard, M.Sc. Geo personne qualifiée (43-101).
La bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l’exactitude ou de la véracité du présent communiqué.
Contact :
Marie-José Girard, présidente et chef de la direction
mjgirard@diosexplo.com
Tél. : (514) 483-5149
Fax : (514) 510-7964