Retour 7 mars,2011

ÉCHANTILLONS DU PROJET AURIFÈRE DE DIOS AU33 OUEST FORTEMENT AFFECTÉS PAR UNE ALTÉRATION POTASSIQUE

MONTREAL, QUEBEC, CANADA – DIOS EXPLORATION vient de recevoir un rapport sur cinq échantillons de roche du projet aurifère AU33 Ouest examinés au microscope pétrographique. Les textures de remplacement et l’abondance de la microcline matricielle, en association avec la biotite et les veines de quartz-microcline, indiquent que ces échantillons aurifères ont été fortement affectés par une altération potassique. Ce type d’altération potassique appuie encore davantage le modèle de gisement aurifère de type porphyre aurifère recherché par DIOS. (Une telle altération potassique se retrouve dans des dépôts d’or de l’Abitibi par exemple) L’étude des échantillons de roche en lames-minces de cette récente découverte aurifère de DIOS montre qu’il s’agit d’une roche intrusive de composition tonalitique à granodioritique à grains moyens (moins de 4 mm), qui a subi une recristallisation importante associée à un remplacement potassique prononcé.

Certains échantillons ont une texture primaire bien préservée, d’autres sont fortement mylonitisés et les autres sont injectés de veines de quartz ± microcline ± carbonate. Dans tous les échantillons, de multiples évidences de remplacement par la microcline sont observées.

La biotite est présente dans tous les échantillons, de teinte verte (kaki), à grains fins. Elle tend à former des agrégats granulaires disposés assez uniformément, ce qui laisse penser au remplacement des minéraux ferromagnésiens primaires. On la note également en inclusions dans les feldspaths de même que localement associée à la microcline au contact entre les veines de quartz et la matrice feldspathique trouble. Ces observations laissent supposer que la biotite est associée en partie à l’altération potassique, laquelle est surtout marquée par l’abondance et la texture de la microcline.

Le projet d’or et diamant AU33 de DIOS est situé dans le secteur Opinaca, à environ 40 km au sud du dépôt d’or de classe mondiale Eleonore contenant plusieurs millions d’onces d’or, à la Baie James, au Québec. Le rapport complet avec photos détaillées sera disponible sur le site internet de DIOS.

Le contenu technique de ce communiqué a été préparé par M.J. Girard, personne qualifiée selon la Norme 43-101.