PROJETS
AU33 Ouest (Or)
33 Carats (Diamant - Or)
14 Karats (Or - Diamant)
K2-Solo (Or)
Le Caron (Or)
 

TENEURS EN OR DANS LA ROCHE
Cliquez pour agrandir

Détenue à part entière sans redevance dans Eeyou Istchee Baie James.

Cibles sur carte magnétique et de potassium Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Projet d’or 33CARATS (TONALITE DE BOHIER)
Partie est de la Rivière Eastmain, Baie James, Québec
Des travaux de prospection, cartographie et échantillonnage des sols ont été réalisés en hélicoptère depuis deux ans par Dios et ont permis de délimiter un secteur fortement prospectif pour l’or au sein d’une roche intrusive felsique, en amont d’une traînée de dispersion glaciaire d’or dans le till sur le projet 33 CARATS. Ce projet est accessible par route et détenu à part entière par Dios à la baie James, au nord de Chibougamau au Québec, le long de la route 167, à 40 km au sud du gisement de diamants Renard et à 6 km au nord-ouest du dépôt de la mine Eastmain (1,0 million tonnes à 15,3 g/t (grammes par tonne) Au, 15.1 g/t Ag et 0,27% Cu). Dios a délimité la TONALITE DE BOHIER, hôte de plusieurs indices de type porphyrique mineralises en or-argent-cuivre-bismuth associés à un creux du magnétisme. La traînée d’or pointe vers le creux magnétique au sein de la TONALITE DE BOHIER (secteur de 3,5 par 1,5 km).

LOCALISATION

Cliquez pour agrandir

 

GEOLOGIE

Cliquez pour agrandir

MAGNETISME

Cliquez pour agrandir

 Les premiers affleurements minéralisés en or de la TONALITE DE BOHIER ont été découverts à l’été 2012. La propriété est recoupée par la rivière Eastmain et par de nombreux lacs de faible profondeur. Il y a peu d’affleurements et de vastes secteurs n’affleurent pas car couverts de marais, tourbières et ruisseaux. La minéralisation typique au sein de la tonalite est constituée de pyrite-chalcopyrite disséminée ou en veinules associée à 1-5% biotite-magnétite et/ou réseaux de veinules de quartz. Le récent accès routier de cet automne a permis d’entreprendre un premier programme de forage au sol pour localiser la source de blocs minéralisés et de vérifier en profondeur certains indices de surface dans la TONALITE DE BOHIER sur du terrain solide et ce, à partir de la route.

 Neuf sondages pour 1 332 mètres de longueur ont été complétés sur la TONALITE DE BOHIER. Le programme de forage pour l’or ciblait des linéaments magnétiques faibles à intenses au sein du creux magnétique. Le forage s’est fait en deux parties, avec un secteur de deux km entre ces deux parties demeuré inaccessible dû aux conditions de terrain. La partie nord du creux magnétique dans la TONALITE DE BOHIER a retourné 10 intervalles métriques de plus de 100 ppb Au dans trois trous différents: 13-01, 03 & 04. La meilleure section est de 1,14 g/t Au, 2 g/t Ag & 0,12% Cu sur 3,0 m (210,35-204,35 m) dans le trou 13-01. De larges zones d’altération potassique (biotite- feldspath potassique) et propylitique (épidote-carbonates) ont été recoupées dans les trous 13-01 & 03. La seconde partie du programme de forage ciblait le secteur Shower Cap à deux km au sud, à l’extrémité sud de l’anomalie de creux magnétique. Le trou 13-07 a été foré directement sous l’indice Shower Cap à une profondeur de sondage de 111 m et a donné 3 intervalles de plus de 1,0 g/t Au: 1,38 g/t Au, 1,7 g/t Ag & 0,15% Cu sur 0,5 m (19,00-19,50 m), 1,09 g/t Au, 1,2 g/t Ag & 0,13% Cu sur 1,5 m (25,25-26,75 m) et 1,3 g/t Au sur 1,0 m (100,00-101,00 m).

HUMUS VS MAG

Cliquez pour agrandir

SONDAGES VS MAG

Cliquez pour agrandir

Les meilleurs résultats du programme de forage sont:
• 1,14 g/t Au; 2,0 g/t Ag; 0,124% Cu; 25 g/t Bi/ 3,0 mètres (trou 341-13-01; 201,35-204,35 m);
• 0,322 g/tAu /7,75 m (trou 341-07; 19,00-26,75 m) incluant 1,375 g/t Au; 1,7 g/t Ag; 0,15% Cu/0,50
m (19,00-19,50 m), 1,085 g/t Au; 0,87 g/t Ag; 0,09% Cu/1,50m (25,25-26,75 m) et 1,295 g/t Au /1,00mètre (100-101 m).
• 0,184 g/t Au /11 mètres (trou 341-13-04; 91,50-102,50m) incluant 0,97 g/t Au/ 1 mètre (91,50-92,50m) et 0,868 g/t Au / 1 mètre (101,50-102,50m).
Ces sections sont toutes associées à des zones de tonalite biotitisée, silicifiés et sulfurisée (cpy-py) adjacentes à des dykes intermédiaires à porphyres de feldspath. Plusieurs zones d`altération caractéristiques des porphyres ont été observées dans la tonalite. La biotitisation (une altération potassique) est plutôt bien développée et semble coïncidente avec des linéaments de magnétisme modéré de 2000 x 250 mètres (gradient vertical) à l`intérieur d`une tonalite non-magnétique (3500 x 1500-2000 m). Cette altération en biotite (-magnétite) consiste en 10-30% de disséminations (mm-cm) et/ou en remplissage de fractures. Des zones d`altération en feldspath potassique, hématitisation-épidotisation, et +/-carbonatation (alteration propylitique) sont également présentes dans la portion nord de la tonalite ``non-magnétique``.

Des affleurements minéralisés en or atteignant 4,93 g/t Au, 6,8 g/t Ag, 0,477% Cu et 14 g/t Bi ont été découverts en 2012. Des blocs erratiques anguleux d’ordre métrique ou plus, donc proximaux atteignent jusqu’à 7,76 g/t Au, 15,7 g/t Ag, 2 % Cu et 74 g/t Bi. Un secteur de deux km de long au centre du creux
magnétique n’a donc pas pu être foré cet automne. Des travaux de prospection cet automne ont mis à jour de nouveaux indices.

À 100 m à l’ouest de l’indice Shower Cap, un bloc métrique de tonalite vient de donner cette année 7,63 g/t Au, 16,5 g/t Ag, 0,64% Cu & 72 g/t Bi. À environ 500 m à l’ouest de l’indice Shower Cap, un autre bloc minéralisé similaire (trouvé en 2012) a donné 6,11 g/t Au, 3,7 g/t Ag, 0,35% Cu. La mineralisation comprend des traces-1% PY-CPY-MC disséminée associée à 2% (mm jusqu’à 4 cm de large) veines de quartz, dans une tonalite non magnétique modérément silicifiée. La présence de ces blocs indique qu’un secteur de 500 x 500 m au nord de Shower Cap entre les trous 13-07 & 13-08 demeure très intéressant et
prospectif. Tout ce secteur n’affleure pas et est couvert de marécages.

OR DS AFFL+BLOCS VS GEOLOGIE

Cliquez pour agrandir

À 100 m au sud des trous 13-01 & 02, dans la partie nord-est du creux magnétique, un bloc métrique de tonalite silicifiée a donné cette année 5,62 g/t Au, 7,3g/t Ag, 1,48% Cu, 4g/t Bi & 94 ppm Mo. La source de ce bloc se trouve sous un secteur marécageux non foré en 2013 dû aux conditions de terrain. Un autre bloc métrique trouvé à 350 m plus au sud avait donné 7,33 g/t Au, 14,5 g/t Ag, 0,63% Cu & 74 g/t Bi. La minéralisation comprend 5-15% PY-PO et tr-1% CPY-MC dans une zone de cisaillement fortement biotitisée et magnétique au contact d’une intrusion intermédiaire finement à moyennement grenue (? Dyke de porphyre de feldspath). La source en demeure inconnue. Les meilleurs résultats de 37 nouveaux échantillons de roche sont:
Résultats de prospection 2013 de plus de 100 ppb Au sur la TONALITE DE BOHIER

Cliquez pour agrandir

Les principales cibles non-testées incluent:
• le contact est entre la tonalite et la granodiorite qui est délimité par un linéament N-S de magnétisme modéré (gradient) situé en amont glaciaire de blocs tonalitiques minéralisés (5,62; 6,59 et 7,33 g/t Au); également coïncident avec de faibles anomalies aurifères dans l`humus (98,5 percentile).
• l`intersection d`une brèche dioritique (observée en abondants blocs glaciaires métriques) le long d`un linéament magnétique E-O;
• le secteur en amont de la traînée de blocs glaciaires JD (titrant jusqu`à 3,18 g/t Au) intersectant le même linéament magnétique E-O associé à la brèche dioritique.
• le contact ouest orienté N-S entre la tonalite magnétique et celle non-magnétique; de nombreuses anomalies de cuivre dans l`humus (98,5 percentile) sont coïncidentes avec ce contact, incluant jusqu`à 131 000 ppb Cu.
• l`extension possible de la zone altérée en biotite du nord et son intersection avec la tonalite magnétique (cible prioritaire associée à une anomalie spectrométrique de potassium).

Cliquez pour agrandir

CIBLES VS MAG-K

Il est recommandé de réaliser un réseau de lignes au sol et un levé de polarisation provoquée (P.P.) sur la portion nord de la tonalite non magnétique où les sondages 1 à 6 ont intersecté des alterations plus intenses associées à des disséminations en sulfures (pyrite-chalcopyrite) et magnétite. Des
conducteurs coïncidents de polarisation provoquée avec des linéaments magnétiques sont les cibles de forage prioritaires recherchées. Le linéament magnétique E-W associé à une brèche dioritique et des blocs tonalitiques minéralisés représente une autre cible de forage prioritaire.
Les analyses totales de roche et les études géologiques complétées cet hiver indiquent que la TONALITE DE BOHIER appartient à la suite des high silica leucotonalite (calco-alcaline) associée à une zone de déformation avec altération et minéralisation. Les analyses d’élémens majeurs et d’éléments traces laissent
supposer une géochimie et une géologie (sauf pour ce qui en est du thorium) similaire à celle du pluton de Mooshla en Abitibi (lequel est spatialement associé à cinq gisements d’or).
La longueur significative et l’importance des valeurs en or de la traînée de dispersion glaciaire menant à la TONALITE AURIFÈRE DE BOHIER sont comparables à celle du projet d’or Au33 Ouest et à une autre traînée majeure identifiée à la Baie James, tel que l’indiquent les données internes des travaux de Dios. L’équipe de recherche géologique chez Dios croit que la source d’une traînée aurifère d’une telle longueur avec tant de valeurs de plus de 2 g/t en or et de plus de 1 g/t en or dans le till (concentrés de minéraux lourds) laissent supposer une source d’or très importante.